Alimentation


Bien qu’on rêverait parfois d’éliminer notre faim en un claquement de doigts, bien qu’il est souvent plus tentant de manger au restaurant que de faire de la popote et bien que faire l’épicerie n’est sûrement pas ton activité favorite…

Il faut que tu manges! Et tant qu’à manger, aussi bien te faire de la bonne bouffe, pas chère et diversifiée!

  • Faut bien manger

    • L’épicerie

      Afin d’éviter de te retrouver sans farine quand vient le temps de concocter des muffins ou encore sans pâtes au moment de cuisiner des spaghettis sauce à la viande, voici des éléments essentiels à mettre dans ton panier lors de ta première épicerie!




      L’épicerie hebdomadaire

      Assure-toi de varier ton alimentation pour fournir à ton corps et à ta tête tout ce dont ils ont besoin pour fonctionner à plein régime! Réfère-toi aux cinq grandes catégories du Guide alimentaire canadien.

      Santé Canada
      www.hc-sc.gc.ca (section Aliments et nutrition).

      N’oublie pas, une petite gâterie (chocolat, croustilles, dessert sucré…), de temps en temps, ne fait de mal à personne… à moins que ça devienne une habitude!

  • Trucs pour économiser

      • Avant de te rendre à l’épicerie, fais-toi une liste en fonction des repas que tu mangeras pendant la semaine. De cette façon, tu n’achèteras rien de superflu!
      • Mange toujours un petit quelque chose avant de te rendre à l’épicerie. Faire l’épicerie le ventre vide est très mauvais pour le portefeuille!
      • Évite les dépanneurs qui offrent moins de choix à des prix souvent plus élevés.
      • Les gros formats sont toujours avantageux! Pour être sûr de ne pas en gaspiller, achète des aliments non-périssables, des aliments qui peuvent se congeler ou encore partage certaines provisions avec des amis.
      • Privilégie la nourriture fraîche aux plats congelés, elle est meilleure pour la santé et moins dure sur le budget.
      • Consulte la circulaire du supermarché pour cibler les aubaines de la semaine. Cela te permettra non seulement d’économiser, mais te donnera également des idées pour varier tes repas!
      • Les produits non-comestibles sont utiles dans la vie de tous les jours et sont non-périssables. Alors, surveille les spéciaux et achètes-en quelques-uns lorsqu’ils sont en vente. De toute façon, tu auras à en racheter un jour ou l’autre!

      Les lunchs

      Les lunchs seront une grande partie de ton alimentation aux études, soit parce que tu manqueras de temps pour retourner chez toi pendant l’heure du dîner… soit parce que tu profiteras de cette heure de repas pour fraterniser avec tes nouvelles connaissances. Un sandwich par jour tous les jours… ça ne te tente pas trop? Et bien, voici quelques trucs pour varier ton alimentation et pour économiser du même coup!

      • Lorsque tu as la chance (et le temps!) de te faire un bon repas, prépares-en une portion de plus que tu pourras apporter à l’école dans les jours suivants.
      • Privilégie les gros formats aux formats individuels (biscuits, fromage, noix), tu pourras ensuite les répartir dans des plats de plastique et les glisser dans ta boîte à lunch.
      • Au lieu d’acheter des petites boîtes de jus, remplis une bouteille de plastique de ton jus préféré que tu pourras récupérer de jour en jour.
      • Pour avoir un lunch appétissant et complet, prépare-le le soir avant de te coucher plutôt que le matin entre ton brossage de dents et ton départ.
      • Prévois une collation pour l’avant-midi et l’après-midi, tu éviteras ainsi de dépenser inutilement dans les machines distributrices ou à la cafétéria de l’école.
  • Pour les apprentis cuistots

    • Cuisiner n’est pas sorcier, il faut seulement se donner la peine et le temps d’apprendre.

      Lis la recette d’un bout à l’autre avant de la commencer. Tu verras alors si tu as tous les ingrédients nécessaires et si tu connais tous les termes qui y sont écrits! Si certaines mesures te donnent du fil à retordre, consulte un guide de conversion, soit à la fin de ton livre de recettes ou encore sur le web. www.recettes.qc.ca/conversions

      Fouetter, monter, faire revenir, enfariner, façonner, tamiser sont des termes qui te font peur? Relaxe, il suffit de vérifier les termes que tu ne connais pas dans le dictionnaire ou sur Internet au www.recettes.qc.ca/lexique pour être certain de ne pas rater ta recette et ainsi gaspiller ton temps et ta nourriture.

      Une fois que tu as lu et compris la recette, il ne te reste plus qu’à suivre les indications à la lettre et de surveiller la cuisson jusqu’à la fin pour ne pas que ton délice culinaire se transforme en désastre!

      En panne d’inspiration pour le souper?

      Le macaroni au fromage et les repas congelés ne sont pas les meilleurs repas qui soient… Cependant, pas besoin non plus d’être chef cuisinier pour bien manger.

      Voici quelques liens vers des recettes toutes simples, variées et bonnes pour la santé!
      www.recettes.qc.ca
      www.iga.net
      www.metro.ca
      www.presidentschoice.ca
      www.kraftcanada.com


Saviez-vous que...
  • Saviez-vous que #1
    Saviez-vous que #1
    L’épicerie de base est la plus dispendieuse de toutes! Une fois que tu as les éléments de départ, il ne manque plus qu’une épicerie hebdomadaire d’environ 40 à 50$ pour un garde-manger bien rempli!


Quelques liens utiles pour tes recherches

www.recettes.qc.ca
www.iga.net
www.metro.ca
www.presidentschoice.ca
www.kraftcanada.com


Trucs et conseils
  • Truc #1
    Truc #1
    Plusieurs épiceries offrent un service de livraison à domicile tout à fait gratuitement. Informe-toi!
  • Truc #2
    Truc #2
    Les cégeps et universités possèdent souvent des cafés, tenus par des étudiants, directement sur le campus, qui coutent beaucoup moins cher que la cafétéria. Tu peux même t’informer pour y travailler quelques heures par semaine!